0

9 erreurs à ne pas faire au lit !

Article éducatif sur les erreurs à ne pas faire au lit. Voici 9 erreurs à ne pas faire au lit ! Voilà ce que les hommes font au lit et que les femmes détestent… et inversement !

1/ être sale : puer ou avoir les ongles noirs.
2/ ne pas avoir de capotes sur soi. Je parle de préservatifs.
3/ être trop doux au lit.
4/ au contraire, être trop brutal au lit.
5/ être trop rapide en mode lapin.
6/ ne pas s’adapter à son ou à sa partenaire.
7/ parler tout le long de tout et de rien.
8/ ne pas prévenir quand on va éjaculer.
9/ ne pas assumer, ne pas être dans l’instant présent.

Ces erreurs à éviter au lit valent autant pour les hommes que pour les femmes !!!

9 erreurs a ne pas faire au lit

 

Erreur à ne pas faire au lit #1 : être sale

La première erreur peut sembler évidente mais tout le monde n’en tient pas compte, le fait d’être sale est rédhibitoire. L’hygiène en général est dans le détail : combien de filles ai-je vues avec un peu de noir sous les ongles ; mais le pire c’est quand un mec a les ongles noirs : comment peut-on mettre des doigts à sa copine, comment peut-elle en avoir envie ? Tu vas lui mettre des bactéries !

Coupez-vous les ongles et nettoyez-les dessous. Aller à la douche, se laver, sentir bon, mettre un peu de parfum, toutes choses qui devraient couler de source, vont sans dire. Si vous êtes un homme je ne vous conseille pas de vous raser la bite à blanc, vous faites ce que vous voulez, mais ce n’est pas vraiment une règle d’hygiène. Vous pouvez la tondre, pour qu’elle ait l’air plus grosse, plus appétissante, vous aurez plus de fellations et autres.

De même pour une fille, il n’y a pas trop de règle, certains mec considèrent que les repousses font sale  mais en vérité ce n’est pas sale, ce sont juste des repousses donc soit vous vous rasez un coup soit vous vous épilez, soit vous faites un ticket de métro. L’important c’est que ce soit clean, c’est beaucoup mieux pour votre vie sexuelle.

 

Erreur à ne pas faire au lit #2 : ne pas avoir de capotes

La deuxième erreur c’est de ne pas avoir de capote. Une fille qui vient baiser sans capote, c’est un peu comme une fille que tu invites chez toi et qui n’apporte même pas un truc à grignoter, une bouteille de vin, rien du tout. C’est l’impolitesse du sexe.

En tant qu’homme c’est pourtant plutôt à nous de penser à avoir des capotes, pour ma part j’en ai toujours sous mon lit ;  au moment où ça devient chaud je sais très bien où elles sont, donc je passe une main sous mon lit et hop ! Je sors la capote. Certains la mettent dans la poche arrière de leur jean s’ils vont jouer à l’extérieur.

Cela n’engage en rien d’avoir une ou deux capotes dans son portefeuille, cela  montre que vous êtes quelqu’un de prévoyant, qui fait attention à soi et aux autres aussi. En soirée, si jamais un pote vous dit « Je vais rentrer avec cette fille, mais je n’en ai pas sur moi » -« Tiens voilà une capote » et que je ne t’y reprenne pas!

Donc deuxième règle, avoir des capotes sur soi.

 

Erreur à ne pas faire au lit #3 : être trop doux

La troisième erreur, pour un mec ou une fille aussi, c’est d’être trop doux – tous les amateurs de slow sex vont intervenir !- A l’exception de la première fois, quand tu es inexpérimenté ou pour une soirée romantique. Ce qui est bien c’est de n’être ni trop doux ni violent, naturel, c’est l’alternance de tout.

Un mec en mode niais, en mode canard « oh, mais, chérie, alors ça va, c’est bon comme ça »? est trop doux. -Non c’est pas bon, non ! Du vrai sexe, ce n’est pas « Ah là là! j’ai peur de te faire mal » Non, au contraire, vas-y, vas-y elle attend ça.

 

Erreur à ne pas faire au lit #4 : être trop brutal

La quatrième erreur en revanche, c’est  d’être trop brutal. Le genre de mec qui arrive tout feu tout flamme, j’ai une énorme bite, et bam bam bam ! Hélas, la fille ne pourra plus marcher pendant trois jours, elle aura trop mal, quel souvenir à lui laisser!

Le but, c’est plutôt de lui donner du plaisir. Ne vous amusez pas à vouloir tout de suite la défoncer, faites attention, communiquez. Si vous lui demandez « Ca va pour toi  comme ça » ? et qu’elle répond « oui c’est bon, plus fort »… Vous pourrez alterner les rythmes. Mais ne pas vouloir tout de suite la défoncer, faites attention. C’est pareil pour les filles, certaines sont là en mode « oui, je te chevauche, et hop oh oh ! » Moi je m’endors quasiment !! Arrêtez tous de vouloir faire ça.

Et pas la peine non plus de lui arracher ses vêtements en les déchirant.

9 erreurs a ne pas commettre au lit

 

Erreur à ne pas faire au lit #5 : être trop rapide

Ce qui m’amène à évoquer la cinquième erreur qui est d’être rapide comme un lapin! Les femmes aussi la commettent. Pour les mecs, allez voir mes articles sur « comment retenir l’éjaculation ou comment bander bien dur« . Un conseil ici déjà, ne pas aller direct en levrette, c’est trop excitant de la voir comme ça, rester sur des positions type missionnaire ou elle par dessus, la gravité jouera son rôle en faisant  descendre le truc.

Ce sera moins excitant visuellement et évitera de venir trop vite. Quand vous serez habitué à la sensation du vagin, vous pourrez passer en levrette et tenir un peu. Mais pas direct en trois secondes ! C’est du plus mauvais effet.

Côté femmes c’est le genre qui va te sucer, te branler hyper vite, hyper fort de sorte que  c’est tout de suite trop bon et tac ! Non, le mieux est l’ennemi du bien, laissez le redescendre, jouez en équipe avec votre partenaire. Les filles qui vont vouloir baiser hyper fort et vite, si elles tombent sur un mec qui ne s’y connaît pas trop, peut-être qu’il a besoin d’arrêter, de retourner faire un cunni par exemple le temps que ça redescende.

Il ne sert à rien de dire « vas-y, surtout ne t’arrête pas, continue ». Là, il termine et tout le monde est baisé, – passez moi le jeu de mots,-  bref ça ne se termine pas bien.

 

Erreur à ne pas faire au lit #6 : parler tout le long

L’erreur numéro six, c’est de parler tout le long. C’est plutôt une erreur qu’on trouve chez les femmes, mais parfois aussi chez les hommes. Elles sont en mode conversation, « ça va? comme ça tu fais quoi dans la vie? au fait, tu t’appelles comment ? » Elles te parlent de tout et de rien ! Mais ce n’est pas le moment, on est en train de baiser !

A moins de dire « je suis ta petite chienne, plus fort », soit, mais ne commencez pas à me parler de la pluie et du beau temps à ce moment-là. C’est pareil pour les mecs. Parler pour dire ce qu’on souhaite, ça peut aller, mais si c’est pour dire « ah là là, c’était trop bien la dernière fois, tu te rappelles quand on a baisé à la montagne? c’était un peu comme là… » Non, soyez dans l’instant présent.

 

Erreur à ne pas faire au lit #7 : ne pas s’adapter

Une septième erreur, c’est de ne pas s’adapter à son partenaire, j’en ai déjà parlé donc je vais passer brièvement. Adaptez-vous, tout le monde n’aime pas les mêmes choses, n’aime pas au même rythme, de la même façon, chacun a ses idées sur la question, ses préférences. Il y en a qui veulent découvrir, d’autres savent exactement ce qu’ils veulent. Soyez à l’écoute et adaptez vous à votre partenaire.

 

Erreur à ne pas faire au lit #8 : ne pas prévenir au moment de son éjaculation

L’erreur numéro huit est de ne pas prévenir lors de l’éjaculation

Ne  rien dire pour éjaculer dans la bouche de la fille qui vous suce, ce n’est pas courtois. Vous ne savez pas si elle veut avaler ou pas. Ca sert à rien de demander, on ne peut pas le dire comme ça, préviens, dis « là je ne vais pas tarder à venir » et si elle veut continuer elle continuera. Je fais souvent des cunni au filles jusqu’à l’orgasme – et comme souvent les mecs savent pas le faire, elles sont étonnées – la fille kiffe, elle ne pensait pas en être capable, et après elle veut me remercier, donc là elle me suce et je l’avertis « là je vais venir », si elle répond « mm..mm..c’est pas grave » et qu’elle continue, je sais qu’elle veut bien avaler.

C’est pareil quand tu baises, tu baises, et il ne sert à rien de camoufler.

Note : les éjaculatrices féminines devraient aussi prévenir.

Laissez-moi vous raconter l’histoire d’un pote

Permettez moi une digression édifiante : un pote un jour avait tellement honte d’être venu trop vite qu’il avait fait « ah ah ah », et il avait fait semblant de rien, il serrait les dents, et après, il avait continué à niquer avec la bite qui redevenait molle. Il parait qu’il avait mal mais il continuait à baiser en attendant qu’elle redevienne dure. Il a attendu un moment, la fille disait « tu redeviens mou, je ne te sens plus ».

Quand il est sorti, la capote était pleine de sperme, la fille était surprise. C’était une grave erreur qui aurait pu avoir de lourdes conséquences. Pourquoi? Eh bien, baiser avec une capote pleine de sperme c’est dangereux parce que, comme la verge ramollit, elle rétrécit, alors le sperme peut aller s’écouler dans le vagin de la fille, et  gare aux maladies, et gare aux grossesses  pas désirées . Tout vaut mieux que cela!

ce que les hommes font au lit et que les femmes détestent

 

Erreur à ne pas faire au lit #9 : ne pas assumer

Erreur numéro neuf, c’est ne pas assumer de baiser. Je la retrouve fréquemment  chez les femmes et de plus en plus souvent chez les hommes – quand on dit que beaucoup d’hommes perdent leurs couilles… – Assumez, vous voulez baiser, vous êtes animal. Vous pouvez  attraper les cheveux de la fille, lui dire : « tourne toi, j’ai envie de te prendre en levrette ».

A quoi bon regretter « J’aurais bien aimé la prendre en levrette mais je ne savais pas comment lui dire ». Dites-le naturellement. Quand vous baisez, assumez, vous êtes un baiseur. Certaines me disent « quand je te rencontre, tu as l’air d’un mec cool ». Je ne suis pas extraverti, et pourtant, quand je baise, je baise, c’est autre chose. Assumez, quand vous êtes dans la baise, soyez dans la baise. Quand vous avez envie de quelque chose, demandez le, communiquez, ne soyez pas timide, ne soyez pas coincé.

J’espère que cet article vous aura plu…

Votre coach en sexualité,

Fabrice Julien

Le Grivois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *