0

Comment bien se doigter ? (Conseils par Alice Bergelac)

Article éducatif sur la masturbation féminine. Pour tout savoir sur l’onanisme. Alors, comment bien se doigter quand on est une fille ? Comment une femme se masturbe ? Comment se toucher, par Alice Bergelac de Le Serpent qui danse explique comment se doigter et se donner du plaisir.

Alors, ici, nous allons parler d’apprendre à se masturber. Comment se faire du bien toute seule ? Comment se faire jouir ? Et comment se caresser ?

A la suite de mes articles qui traitaient “comment doigter une fille”, des filles m’ont demandé “comment se doigter ?”. Alors, quelle est la différence entre un homme qui doigte une fille et une fille qui se doigte toute seule ?

comment se toucher quand on est une femme

A lire aussi :

Comment bien doigter une fille ? (cours de doigtage)

La masturbation féminine

Le but de cet article avec vidéo c’est que les femmes comprennent mieux comment se masturber et que les hommes appréhendent mieux ce “mystère” qu’est la masturbation chez les femmes… Vous pouvez faire une double lecture de cette page donc !

C’est parti pour comment se branler quand on est une femme !!!

 

Apprendre à se doigter : la mise en condition

Fabrice : Je pense que c’est la mise en condition, vous êtes déjà excitée par l’acte sexuel quand vous vous faites doigter par un mec, tandis que chez vous, quand vous voulez vous doigter, vous êtes toute seule, il faut peut-être vous mettre en condition..

Alice : C’est très différent. Je ne prétends pas être une experte qui se doigte 40 fois par jour, et qui connaît par cœur tous les coins de son vagin, mais si je peux apporter quelques éclairages… Il est bon de savoir que se doigter ne procure pas exactement les mêmes sensations que lorsque quelqu’un vous doigte, ne serait-ce que pour des raisons pratiques. Lorsque vous, vous vous aventurez à nous doigter, vous avez plus de recul et des mouvements plus amples, et une meilleure liberté de mouvement.

J’ajouterai que grâce au fait que ce soit vous qui faites le mouvement, il y a une forme d’imprévisibilité qui participe au désir, à l’excitation, une forme de surprise. Alors que quand c’est nous, c’est le même principe que se chatouiller, si vous me chatouillez, ça chatouille, si c’est moi qui me chatouille, ça ne chatouille pas. Si c’est moi qui me doigte, je sais évidemment ce que je vais faire. Je ne pense pas “il faut absolument que je me mette dans telle position pour rechercher le point G”. Se doigter c’est du feeling, très clairement, et c’est une expérience que nous faisons assez jeunes.

comment se faire jouir

 

Y a-t-il un âge pour se mettre des doigts ?

Fabrice : Mais on se doigte toujours, à 30 ans ?

Alice : Oui, pourquoi pas ? Alors la facilité qu’on a quand on vieillit, c’est qu’on a de l’argent et qu’on peut se payer des sex-toys. Ils sont assez pratiques parce que se doigter, c’est pas toujours facile mais ça permet de bien se connaître.

 

Technique pour se doigter

Alors; comment se doigter ? Comment se mettre en condition pour bien se doigter ?

comment se doigter

Alice : Disons que ce n’est pas quelque chose qu’on a envie de faire naturellement. Nous les femmes, quand nous avons le désir qui monte, c’est un désir général, une forme de chaleur qui se produit dans le bas-ventre. Donc la première chose à faire, ce n’est pas de se mettre directement des doigts dans le vagin. On ne se met pas nécessairement nue, ça dépend des filles, des envies, il n’y a pas d’obligation… D’autant plus quand on est seule et qu’on a des contraintes d’ordre technique. On a tendance à enlever le bas, quand même, pour ne pas batailler avec l’élastique de la culotte.

Il y a des mises en condition physiologiques nécessaires : s’exciter, penser à des trucs, regarder un film, en tout cas l’imaginaire joue énormément. La première des choses sera de mouiller, de lubrifier la zone à l’aide d’une masturbation au niveau de la vulve. Je ne dis pas le clitoris, parce que c’est un point très précis et l’idée n’est pas de s’acharner sur ce point qui est très sensible, mais de réveiller toute la zone de la vulve, et par la suite, du vagin. Pour avoir un doigtage savoureux, comme pour une pénétration, c’est votre vagin qui doit gagner en élasticité, qui doit se dilater. C’est l’intégralité du vagin, pas seulement l’entrée, qui va se préparer à recevoir quelque chose.

comment se masturber

 

Peut-on se doigter vite fait ?

Fabrice : Donc vous ne pouvez pas vous doigter vite fait, comme les mecs se branlent vite fait ?

Alice : Je ne dirais pas ça, si vous êtes hyper-excitée, que vous êtes déjà trempée, bien sûr !

Fabrice : Ca ne vous arrive pas d’aller en rencard mais que le mec ne baise pas, que vous rentrez excitée, et que vous vous touchez ?

Alice : Oui, bien sûr, mais on ne passe pas directement par les doigts, les doigts c’est une étape supérieure, il faut d’abord un état d’excitation.

 

Comment se doigter correctement ?

Alice : Ensuite il y a le point de vue pratique, hormis les questions d’hygiène (lavez-vous les mains, etc.). Utilisez un lubrifiant s’il le faut, mais en théorie on n’en a pas besoin, surtout que nous, nous lubrifions bien la zone naturellement. La question sera ensuite de trouver la bonne position pour pouvoir stimuler la partie interne qui vous donnera le maximum de plaisir. Assise, vous n’y arriverez pas, vous pouvez vous allongez, avec éventuellement les jambes relevées, c’est la position qu’on voit le plus souvent car elle est instinctive : quand on commence à se tripoter la vulve, dans cette position on peut se mettre un doigt dedans ; vous pouvez commencer à mettre un doigt, mais vous aurez moins d’amplitude de mouvement.

Une fois que vous avez trouvé votre position, faites-le soit par devant, soit, si vous êtes allongée, essayez par le côté : vous êtes en appui sur une fesse, et vous passez votre main sous la cuisse. Il va vous falloir de l’endurance. Ça ne fait pas mal au bras, parce que nous, physiologiquement ce n’est pas lui que nous utilisons, ça se joue surtout au niveau des doigts et du poignet – Il y en a même qui se mettent à quatre pattes, peu importe la position, c’est un moment intime. L’intérêt est de pouvoir stimuler la partie qui vous convient le mieux. Ensuite, c’est dur à expliquer, c’est du feeling, une fois que vous y êtes, vous caressez la zone intérieure, vous y allez doucement, ou vous y allez plus fort. Si c’est de la puissance que vous voulez, utilisez directement un sex-toy.

masturbation feminine

 

Comment fait-on pour se doigter ?

Fabrice : Mais du coup, quels mouvements faites-vous dans la chatte ?

Alice : Vous, vous êtes en dehors de tout ça, nous n’avons pas besoin de mettre des mots là-dessus, ça se passe à l’intérieur de nous. Une fois que vous vous êtes glissé, mettons deux doigts, à l’intérieur, vous commencez à caresser, tout simplement, éventuellement à tapoter, en cherchant les sensations qui font du bien à l’intérieur. L’idée n’est pas de faire des va-et-vient avec votre main, parce que c’est fatiguant et n’a pas beaucoup d’intérêt. L’idée est de caresser l’intégralité de votre surface vaginale avec vos doigts. Il peut y avoir des stimulations plus fortes, plus appuyées sur un point en particulier qui fait du bien. On ne peut pas se doigter comme vous nous doigtez.

onanisme

Elle, elle a se sert du pommeau de douche comme d’un sex-toy : le jet lui fait vibrer le clito et elle prend son pied !

 

Comment me doigter : et l’anus ?

Fabrice : Est-ce qu’on peut se doigter le cul ?

Alice : Bien sûr, pourquoi pas ?

 

Peut-on perdre son hymen en se doigtant ?

Fabrice : Je voudrais répondre à une question qu’on m’a posée récemment : peut-on se briser l’hymen en se doigtant ?

Alice : Cela ne doit pas souvent arriver. D’ailleurs, d’après les statistiques, les filles se revendiquent beaucoup plus clitoridiennes que vaginales, ce qui veut dire que vous aurez plus de facilité à jouir en stimulant extérieurement votre vulve comme vous le sentez, mais il n’y a pas de règle.

comment se branler

 

Les femmes en couple se touchent ?

Fabrice : Est-ce que les femmes se touchent même quand elles sont heureuses en couple ?

Alice : C’est moins courant que chez les hommes, mais ça existe. Il est possible aussi de s’auto-stimuler pendant le rapport sexuel, en complément de la bite. La masturbation féminine, c’est tout à fait normal, même si c’est moins courant que chez vous, et ça fait du bien au moral.

Fabrice : Et le plaisir est aussi bon?

Alice : Ce n’est pas du tout pareil, parce que ce qui est recherché n’est pas la même chose. C’est pas moins bien, c’est différent, ce n’est pas dans un but de jouissance extrême, ça répond à une pulsion, à un besoin, c’est très agréable, il ne faut pas chercher plus loin. Ce qui est important dans le sexe aux yeux d’une femme, c’est la relation qui est derrière, c’est d’avoir un corps derrière.

comment se caresser

 

Conclusion sur la masturbation féminine

Finalement, quand j’écoute Alice me parler de la masturbation féminine, je trouve beaucoup de points communs avec la masturbation masculine. Surtout d’un point de vue psychologique.

Alors, oui, c’est un sujet encore plus tabou la masturbation féminine que la masturbation masculine mais il faut en parler quand même.

N’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter, me suivre sur Youtube et à découvrir mes cours de sexe.

 

Votre coach en sexualité,

Fabrice Julien

Le Grivois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *