0

Comment convaincre une femme de faire de l’anal et faire une bonne sodomie

Comment convaincre une femme de faire de l’anal ? Puis, comment faire une bonne sodomie ? Bref, comment bien enculer ? C’est ce que nous allons voir ici.

comment convaincre une femme de faire de l anal

 

Comment convaincre une femme de faire de l’anal ?

Comme que la plupart des femmes, à ce qu’on dit, ont elles mêmes envie d’essayer, le mot convaincre n’est peut-être pas complètement  approprié.

Comment convaincre une femme de faire de l’anal : demander la permission

Pourtant, la plus grande erreur que vous pourriez faire, serait d’y aller tout de go : d’être en vaginal et d’essayer de mettre son sexe en anal. S’il m’arrive de dire qu’il vaut mieux demander pardon que permission, là non, l’anal, c’est l’exception. I

l vaut mieux demander permission que pardon. La seule fois où une fille est sortie de chez moi – je n’avais d’ailleurs pas fait délibérément – mais je n’ai pas pu l’en convaincre. Alors, faites bien attention, vous risquez de perdre gros.

Un moyen d’augmenter ses chances de faire de l’anal avec une fille, c’est de ne le  lui proposer qu’après l’avoir bien baisée, bien lui faire l’amour, de sorte qu’elle soit très satisfaite au lit – allez voir pour cela mes autres articles – . Sur l’oreiller, quand elle est dans des dispositions favorables, prête à essayer des nouveautés, à expérimenter, à s’avouer  « tiens j’ai toujours eu envie d’essayer ».

Certaines filles sont très à l’aise avec ça, elles ont eu ainsi les meilleurs orgasmes de leur vie et vont vous le demander. Il m’est arrivé que des filles que j’ai rencontrées, alors qu’on était en train de faire l’amour, même le premier soir, me demandent : « est ce tu aimes bien la sodomie? J’aimerais bien que tu me fasses ci que tu me fasse ça ». C’est une chance, car si elle s’y connait, elle va vous guider, et prendre elle-même les initiatives.

Comment convaincre une femme de faire de l’anal : ce n’est pas sale

Une des causes de répulsion pour cette pratique, c’est le sentiment que c’est sale. Sale, pas sale… Vous vous doutez qu’il y a des moyens d’augmenter l’hygiène, notamment par des lavements. La poésie fait défaut, j’en conviens, et puis surtout vous allez mettre un préservatif, bien évidemment. N’ayez donc pas trop peur de ça.

Des personnes ne pratiquent la sodomie qu’en plan cul, craignant, si elles sont  en couple, que leur partenaire trouve cela sale ; certaines à l’inverse ne pratiquent qu’en couple, ayant besoin de confiance, et ne tenteraient jamais cela avec un plan cul ! Les deux discours s’entendent, mais c’est de la théorie ; entre ce qu’une femme fait et ce qu’elle dit il y a parfois un monde, c’est d’ailleurs aussi vrai des hommes, bien entendu.

Dites vous bien qu’avec une bonne sodomie c’est pareil,  vous pouvez donner envie en proposant cela. Votre partenaire peut changer d’avis en voyant que vous vous y connaissez bien – ce sera donc le sujet de mon prochain article qui vous expliquera comment faire une bonne sodomie.

Comment convaincre une femme de faire de l’anal : le langage corporel

Vous comprenez déjà tout de même que si vous êtes par exemple en levrette, en vous  rapprochant  de son anus avec votre pouce, ou si vous êtes en cunni et que  vous vous rapprochez de son anus, vous vous apercevrez à son body language, ses réactions vous diront si vous éveillez des envies, des désirs insoupçonnés de sodomie, ou la répulsion.

Comme, en la matière, il y a un gouffre entre les préjugés et la théorie, et la pratique,  le succès dépendant surtout d’un partenaire averti.

 

Comment faire une bonne sodomie ?

Vous savez bien qu’on n’y va pas de but en blanc. Je l’ai expliqué dans la partie précédente, la plus grande erreur que vous pourriez faire, serait d’y aller tout de go : d’être en vaginal et d’essayer de mettre son sexe en anal…

bonne sodomie

Comment faire une bonne sodomie : préparer la zone

Non, ce qu’il faut, c’est préparer la zone, que ce soit avec des caresses, ou avec le doigt, avec la langue – le fameux anulingus, feuille de rose. – Vous allez donc préparer l’anus, peut être en cunni, elle peut se mettre en levrette, vous pouvez aussi faire un clito avant de descendre et aller préparer l’anus avec votre doigt, avec votre pouce, mais aussi avec vos autres doigts.

Pour ne pas risquer de faire mal, commencez avec un doigt, en cercle autour, ou bien dedans comme on a dit avec un doigt. La zone doit être un peu dilatée, sinon vous aurez des difficultés. Le lubrifiant aussi peut aider à se faufiler, – attention à ne pas vous faire happer ! Mais le lubrifiant reste quand même un auxiliaire, à mon avis non négligeable pour la sodomie, toutes les filles n’en ont pas besoin. Et bien sûr mettez la capote aussi, – certaines capotes sont déjà lubrifiées -, mettez la, parce que si vous passez du vaginal à l’anal, vos flores, et parfois… vos faunes risquent de se mélanger! Changez évidemment de capote, faites ça bien!

Comment faire une bonne sodomie : rentrer doucement

Pour la première pénétration, donc pour entrer votre pénis dans son anus, allez-y avec précautions, centimètre par centimètre, vous n’êtes pas un bourrin. Soyez à l’écoute car la communication est la clé : vous devez vous enquérir de ce que votre partenaire apprécie : doucement? plus fort? moins fort? A-t-elle besoin de plus de temps? de plus de préparation? Ça passe? C’est bon? Cet acte s’accomplit vraiment à deux.

Comment faire une bonne sodomie : fin d’anal

Et, cela va sans dire, mais peut être encore mieux en le disant, si vous retournez dans son vagin après avoir fait l’amour, vous devez changez de préservatif.

Ne retirez pas non plus brusquement mais tout  doucement, comme vous êtes entré, ne  faites pas mal, respectez votre partenaire. Vous allez voir que son anus sera dilaté, ne vous inquiétez pas, il va se rétracter. Ensuite vous jetterez la capote dans la poubelle, et vous vous féliciterez  peut-être d’avoir fait votre première sodomie.

Quand vous vous retirerez après la sodomie, vous réaliserez que vos sensations étaient un peu différentes. Certains disent que c’est plus serré, plus sec, que le vagin, ça dépend. Cela ne change pas du tout au tout, mais c’est quand même une expérience différente.

Pour les femmes aussi, il parait que l’orgasme est vraiment très différent. Certaines sont à fond, disent que c’est le meilleur de leur vie, d’autres n’apprécient pas, le font juste pour changer. Ou ne pratiquent pas la sodo.

 

Votre coach en sexualité qui vous a expliqué comment bien enculer,

Fabrice Julien

Le Grivois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *