0

Le tantrisme : qu’est-ce que le tantra et l’union sacrée ?

Article éducatif sur le tantrisme. Quelle est la définition du tantra ? C’est quoi l’union sacrée ?

tantrisme

A lire aussi : La technique sexuelle que vous devez pratiquer

 

Définition du trantra

Le tantra est une forme de sexualité, mais également une méditation, une philosophie de vie.

C’est un peu spirituel et je vais vous expliquer ce que c’est. J’ai hésité : tentera, tentera pas cet article, mais finalement, go.

Tantra signifie l’enseignement du tissage, et vous voyez de quel tissage je parle. L’idée, c’est que l’homme et la femme vont utiliser les cinq sens pour parvenir à l’union sacrée des énergies ; se regarder le temps qu’on fait l’amour, écouter l’amour, écouter la respiration, écouter les gémissements de son partenaire, en fait se reconnecter à la simplicité du sexe.

Voir le tantra sur Wikipedia.

 

Quel est le but du trantrisme ?

Le but est de faire circuler les énergies entre les corps des deux partenaires.

L’homme et la femme ont des énergies qui sont complémentaires, car nous ne sommes pas identiques. Dans cette philosophie qui vient d’Inde, on va essayer d’optimiser la circulation de cette énergie entre les deux corps. Vu que c’est une pratique entre le sexe et la méditation, autant dire que c’est assez long, ce n’est pas un rapport de quinze minutes !

On prend son temps, on est calme, on est dans l’apaisement. On peut, grâce au tantra, mieux se connaitre parce qu’on est plus à l’écoute de son corps, c’est d’ailleurs le but de toute méditation, et on peut avoir des orgasmes plus puissants, des orgasmes du corps entier.

Le tantra peut aider pour cela, c’est très spirituellement sexuel, à la fois cérébral et basé sur le toucher. Je crois beaucoup aux énergies, il y a des choses qu’on ne comprend pas, les phéromones, l’électricité du corps, ces choses que la science n’a pas explorées mais qui sont là, qui existent, qu’on observe dans certaines situations et qu’on ne sait pas expliquer, et je trouve vachement bien d’apprendre à les maîtriser et à en jouir.

Ca offre différentes dimensions au sexe, au plaisir du corps s’ajoute aussi une dimension cérébrale. Si le sujet vous êtes intéresse je vous conseille de lire des livres, de suivre des formations, de rencontrer des formateurs. Il n’est pas nécessaire d’aller en Inde, on parle de plus en plus en France du tantra.

tantra

 

Mon initiation au sexe tantrique

J’ai essayé de m’initier rapidement, peut être trop rapidement, en tout cas je n’ai pas eu de révélation bouleversante (pas de mind fuck?); Je suppose que c’est comme la méditation, il n’est pas facile d’avoir des résultats, il faut apprendre à méditer, c’est long, ça demander beaucoup de travail. Les bénéfices sont non négligeables pour la plupart des gens : réduction du stress, meilleure connaissance de soi, etc. mais c’est un long travail d’introspection.

Vous n’aurez pas forcément des résultats du jour au lendemain, pourtant c’est assez cool et ça véhicule à mon avis de bonnes valeurs. Il faut se mettre dans un contexte propice, c’est une philosophie, un courant, c’est une mode en ce moment, mais je vous encourage de votre côté à vous renseigner sur ce sujet, même si vous ne voulez pas le pratiquer mais juste vous initier, car vous en entendrez sûrement encore parler dans l’avenir. Il faut assumer de se toucher, de prendre le temps, bien se regarder, faire bien circuler les énergies, que l’homme et la femme soient plus complémentaires, c’est une autre école de sexualité.

Et puis il y a tantra et tantra : différents niveaux, différentes écoles. D’autres tantras peuvent aider à obtenir des choses extraordinaires comme jouir sans se toucher, et c’est tout à fait possible, quand on sait que d’orgasme est un phénomène très cérébral, où l’imagination prend une grande part. Ce sont les miracles du tantra, ça a un côté fascinant. Si le sujet vous intéresse n’hésitez pas à vous initier, et si mon article vous a plu…

 

Votre coach en sexualité,

Fabrice Julien

Le Grivois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *