0

Ma femme suce mal : comment faire pour qu’elle s’améliore au lit ? (Avec Vincent Body Expert)

Cet article portera sur le thème « ma femme suce mal (ou ma copine suce mal), ma femme branle mal, elle n’est pas top au lit, en fait je la trouve jolie mais je pense qu’elle peut beaucoup s’améliorer, cela me ferait plaisir mais je ne sais pas comment le lui dire. » Il s’agit de la retranscription d’une interview de Vincent Body Expert.

vincent body expert

 

Ma femme suce mal : que faire ?

Fabrice Julien : – Tu as peut-être des pistes, des solutions…

Vincent Body Expert : – Ce cas de figure n’est pas exceptionnel. Il faut du tact. Avec une femme qui a des lacunes techniques, on ne va pas être frontal, on ne va pas être direct en lui disant « c’est mauvais, ça fait pas des bonnes sensations », pour ne pas  la bloquer.  On sera un peu plus psychologue, on l’orientera directement sur quelque chose qui nous plait, c’est à dire que s’il faut mettre plus de profondeur dans la bouche, on ne dira pas « mets plus de profondeur », mais plus doucement « Oui..si tu pouvais aller un peu plus profond.. un peu plus de profondeur… Oui, là, voilà c’est mieux. »

F.J. : – Hmm.

V.B. : – Ce n’est qu’un exemple, ça peut être aussi, pour une femme qui ne met pas suffisamment de pression, que ce soit avec la bouche ou avec la main, on lui dira « Là, tu peux mettre un peu plus de pression ? Mets en un peu plus ! Ah l c’est tout de suite mieux ». On la guide et elle est contente parce qu’on lui donne une solution à un problème, et puis on lui dit de manière tranquille, sans critique vexante, vous verrez qu’elle va enregistrer assez rapidement, car généralement elles sont désireuses de donner du plaisir. On le dit une fois, deux fois, gentiment, sans être lourd.

 

Ma femme suce mal : lui suggérer ?

F.J. : – Bien sûr qu’elle veut faire plaisir à son homme, mais peut-être qu’elle n’ose pas, qu’elle ne sait pas trop quoi faire. Tu conseilles donc de ne pas faire de critique vexatoire, mais de suggérer « Tu pourrais essayer ça, ce serait peut-être bien… Ah oui, c’est génial », de la guider en somme. La guider, pour une fellation, c’est quoi ? plus de profondeur ?

V.B. : – Oui, il y a plusieurs facteurs, il y a la profondeur, le rythme, la vitesse de friction, la pression et ensuite le contraste de température.

F.J. : – Tu me conseilles d’aller me faire sucer dans la neige ?

V.B. : – Non ça risque de te brûler un petit peu!

F.J. : – Et mieux branler,  c’est davantage une question de vitesse ?

V.B. : – C’est exactement le même principe que pour la  fellation : pression, vitesse et profondeur, disons amplitude de mouvement.

F.J. : – Et pour les positions sexuelles, comment améliorer la pénétration ?

V.B. : – Alors là, j’ai tendance à dire que les positions, ce n’est pas le plus important. On s’y focalise très souvent, mais pour moi, ce qui va jouer en terme de plaisir, ce sont les angles de pénétration. Selon les positions on pourra utiliser différents angles qui feront des frictions à l’intérieur du vagin. Ce qui va créer les bonnes sensations. ce sont les frictions sur les parois, donc on a intérêt à varier les angles pour faire des frictions : en perpendiculaire, tout droit, en biais, vers la gauche, vers la droite.

F.J. : – C’est plutôt l’homme qui doit diriger ?

V.B. : – Quand c’est lui qui dirige, c’est à lui faire varier les angles, et si la femme est sur l’homme c’est à elle de trouver des positions, des inclinaisons qui permettent de varier les angles de pénétration.

ma femme suce mal

 

Ma femme suce mal : comment amener le sujet ?

F.J. : – Imagine un mec ou une fille qui nous écoute, qui aimerait faire de nouvelles choses au lit, peut-être une nouvelle position qu’ils n’ont jamais essayé ou autre. Comment pourrait-il ou pourrait-elle amener le sujet ? Est-ce, pendant l’acte, dire « tiens, j’aimerais essayer telle position » ou conseilles-tu d’en parler avant ?

V.B. : – Non, une position c’est assez basique, nul besoin de se concerter en disant « on pourrait essayer telle position ou telle autre », à moins que ce soit quelque chose d’acrobatique qui nécessite des compétences particulières. On dit « Moi j’ai envie d’essayer ça », et on essaie, mais on ne demande pas une autorisation, que ce soit l’homme ou la femme, on n’est pas là à organiser des processus.

F.J. : – D’accord, donc si tu veux ajouter quelque chose sur ce sujet…

V.B. : – Je crois que j’ai fait le tour.

F.J. : – Voilà, les amis, si vous avez des problèmes à amener le sujet, Vincent vous aura donné des pistes pour améliorer les pratiques ou en tester de nouvelles. J’ai été honoré qu’il m’ait donné cette interview, je lui dis à bientôt et j’espère que ces conseils  vous auront été profitables.

 

Fin de l’interview de Vincent Body Expert sur le problème « ma femme suce mal »

Merci d’avoir lu cet article, et merci à Vincent d’être passé sur le blog. C’est vraiment un grand honneur pour moi d’avoir pu l’interviwer !

 

Votre coach en sexualité,

Fabrice Julien

Le Grivois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *