1

Comment faire une bonne fellation ?

Comment faire une bonne fellation? Comment bien faire une fellation ? Expliqué par Alice Bergelac, du site Le Coin Séduction, invitée par Fabrice Julien.

comment faire une bonne fellation

 

Tutoriel sur la fellation par Alice Bergelac

J’ai décidé de partager avec vous mon expérience, en vous donnant et vous détaillant 5 conseils, et les 5 paramètres essentiels à prendre en compte pour une bonne fellation : prenez conscience de votre morphologie, bouche, dents, gorge, luette ; l’importance de l’entrainement de votre muscle la langue, allez y tout en délicatesse, doigté, souplesse, et n’oubliez pas d’être attentive aux sensations de votre partenaire, communiquez.

Les 5 grands paramètres dont je vous parlerai en détails sont votre bouche, votre main et en pratique vos deux mains ,votre regard, et tout votre corps qui suit le mouvement.

Alors, comment tailler une pipe parfaite ?

 

Comment réussir une fellation : la bouche

Dans votre bouche va se passer l’essentiel de l’action ; votre langue va faire l’essentiel du travail,c’est un muscle très robuste, pas d’inquiétude!

Et vos dents, prenez y bien garde, ne doivent jamais entrer en contact avec la verge de votre partenaire. Il s’agit donc de faire entrer la verge de votre partenaire à l’intérieur de votre bouche de manière qu’elle soit le mieux placée, qu’elle ne vous étouffe pas, bien sûr, et que vous puissiez la lécher en même temps qu’elle entre et sort de votre bouche.

Pour cela il va donc falloir vous entraîner. L’entraînement consiste à abaisser votre langue vers le fond de votre bouche (comme chez le médecin?) pour qu’elle libère un maximum d’espace, et à la tirer très loin. Pas très glamour quand on s’entraîne devant sa glace, certes, mais soyez certaine qu’en plein acte, lécher langoureusement la verge de votre partenaire quand vous l’aurez en bouche est très important; un phénomène aussi très important à noter, qui va survenir lorsque vous aurez cette verge en bouche, et la langue bien abaissée, c’est que vous ne pourrez plus déglutir.

Pas de problème, c’est une excellente chose, puisqu’il vous faut garder toute la salive que vous pouvez produire afin de lubrifier un maximum son pénis. Une chose est sûre, c’est qu’il faut saliver un maximum pour permettre une pénétration buccale plus aisée et des frictions moins douloureuses pour votre partenaire.

C’est au point que certains hommes vont même jusqu’à dire qu’ils aiment qu’on leur crache sur la verge, je vous laisse voir cela avec votre partenaire au cas par cas ! Vous devez assurer une pression importante sur tout le pourtour de la verge de votre partenaire, puisque la fellation est en quelque sorte une simulation de pénétration vaginale.

 

Comment faire une bonne pipe : la position du corps

Ensuite, il faut que tout votre corps accompagne et facilite votre action, sinon vous aurez mal à la bouche, les mâchoires endolories!

La technique et l’astuce pour éviter ces inconvénients, c’est se chercher les angles et les positions les plus confortables, et elles sont les mêmes pour vous mais vous les varierez aussi en vous adaptant à la morphologie du pénis de votre partenaire : vous allez vous rendre compte que, selon sous quel angle vous l’abordez, la langue bien abaissée, vous pourrez faire entrer un maximum de la verge de votre partenaire dans votre bouche.

Cherchez la position propre  à avoir le fond de la gorge dans la continuité de la naissance de la langue, toujours bien abaissée, de manière à dégager un maximum de place au fond de la gorge, dégager la luette, pour que la verge vienne se loger vers le bas de la gorge et non pas vers le haut, afin qu’elle ne vienne pas taper contre la luette, ce qui vous donnerait la sensation d’étouffer, et/ou envie de vomir!

Comment sucer facilement ? Adoptez donc une position confortable pour vous.

comment bien sucer

 

Comment faire une fellation avec les mains

Une fois à l’aise avec vos mouvements de fellation, avec une main d’abord, vous pourrez masturber votre partenaire en même temps que vous le sucez : sans contrariez bien sûr le mouvement de votre bouche, suivez-le au contraire, au même rythme, avec un mouvement souple , le poignet délié, et sans exercer de pression constante au même endroit, de peur que ce soit douloureux pour votre partenaire.

Puis, votre seconde main pourra s’occuper des testicules du plancher pelvien, de l’anus ; attention cependant, tous les hommes n’apprécient pas cela, mais ils sont très nombreux à apprécier qu’on malaxe leur « deux orphelines ».

En outre, en même temps, ils aiment bien qu’avec votre index, vous alliez caresser leur plancher pelvien, toute petite zone plate, qui se situe entre les testicules et l’anus, zone érogène chez beaucoup d’hommes également. Massez doucement. Pour finir, certains adeptes de l’anal pourraient vous demander de glisser un doigt, voire plus, voire autre chose, dans leur anus en même temps que vous les sucez.

Vous pouvez aussi d’ailleurs stimuler directement cette zone avec votre bouche : beaucoup d’hommes aiment qu’on s’attaque oralement à leurs testicules et certains apprécient même que cela dérape en « anulingus »!

 

Le regard est important pour une fellation parfaite

Quatrièmement, beaucoup d’hommes témoignent qu’ils aiment voir et croiser le regard de leur partenaire ; essayez donc, sans vous tordre les clavicules, de soutenir le regard de votre partenaire, cela va beaucoup l’exciter, surtout si vous lui jetez des regards coquins.

L’eye contact est une technique de fellation importante !

 

Comment bien sucer : le rythme

Pour terminer, j’insisterai sur l’importance du rythme de votre prestation, qui peut être aussi fonction de votre objectif : l’amener à l’orgasme, ou faire durer le plaisir.

Quoiqu’il en soit, gardez toujours présent à l’esprit que vous cherchez à faire plaisir à votre partenaire, pas à remplir une mission service commandé ; vous ne travaillez pas de votre côté, votre partenaire ne reçoit pas dans son coin.

Une bonne fellation comme tout acte sexuel implique les deux partenaires ; n’allez donc pas trop vite, surtout au début, veillez à lubrifier au maximum : si vous accélérez trop rapidement, le gland de votre partenaire pourra s’échauffer et ce sera pénible pour lui ; vous n’accélérerez donc le rythme que si vous sentez que votre partenaire commence vraiment à apprécier.

Accélérez alors doucement, progressivement, sans vous arrêter pour reprendre, sans à coups, sinon le gland de votre partenaire pourrait s’échauffer et devenir très sensible, ce qui ne serait  pas agréable pour lui.

Si, au contraire, vous voulez faire durer le plaisir, je vous invite à faire de petites pauses, y aller doucement, éventuellement arrêter de sucer pour juste le masturber, et y revenir doucement.

 

Fin du tuto fellation

Voilà, si vous avez apprécié ma façon d’expliquer la fellation, sur ma chaîne Le Serpent Qui Danse, vous trouverez la première partie de cette vidéo, plutôt destinée aux hommes, puisque j’y explique comment donner envie à une fille de vous faire une fellation.

Pensez à liker, vous abonner, et à bientôt sur la chaîne de Fabrice Julien, et sur la mienne.

Alice.

Le Grivois

Un commentaire

  1. Hi. I have checked your legrivois.org and i see you’ve got some duplicate content so probably it is the reason that you don’t rank hi in google.
    But you can fix this issue fast. There is a tool
    that rewrites articles like human, just search in google: miftolo’s
    tools

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *