0

Le chevillage ou la sodomie au féminin (pratique sexuelle)

Article éducatif sur le chevillage. Le chevillage est une technique sexuelle ou plutôt une pratique sexuelle. Définition et avis sur le chevillage, ou la sodomie au féminin.

chevillage

 

Qu’est-ce que le chevillage ?

Nous allons parler du chevillage. En anglais, le pegging.

Le chevillage est une pratique qui se fait quand la femme porte un gode et qu’elle pratique la sodomie à son partenaire. Autrement dit, c’est elle qui fait l’amour à son partenaire tout en portant un gode ceinture. La technique consiste à porter un gode ceinture.

 

Pegging : est-on homo ou pédé ?

Un homme qui se fait baiser par sa partenaire n’est pas forcément un pédé ou un homo. Il y a beaucoup à faire avec le vagin et le pénis. En effet, il y a des gens qui vont dire que se faire sodome par sa femme avec un gode signifie qu’on est forcément un homo. Non, il y aura des bisexuels qui aiment cela. Il y a également des hommes hétéros qui le font avec sa femme. C’est un rapport avec leur femme, comme un homme, même si ça passe par l’anus. Il faut être ouvert d’esprit à ce niveau-là. Et tous les hommes qui pratiquent le chevillage ne sont pas forcément homosexuels.

Après, y’a des femmes qui aiment baiser/sodomiser d’autres femmes avec un gode ceinture aussi !

 

Sodomie au masculin : Donner/recevoir

Ce qui est intéressant dans cette pratique, c’est d’inverser le rapport entre celui qui donne et celui qui reçoit. C’est une notion relative, mais celui qui souille et celui qui est souillé, celui qui baise et celui qui est baisé. Cela inverse le rapport, c’est-à-dire que la femme ne prend pas les coups de bite, mais avec cette pratique c’est elle qui les donne. C’est une perspective différente. Bien sûr, baiser un homme avec un gode ne permet pas de ressentir le plaisir pour son sexe, comme si c’était son pénis. Mais c’est un plaisir différent.

Si cet article sur le chevillage vous a plu, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.

pegging

 

Votre coach en sexualité,

Fabrice JULIEN

Le Grivois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *